Activités

Conférences L'histoire et la généalogie

La Société offre également à ses membres et à toute la population quelques mini-conférences dont les sujets se rapportent d’une façon ou d’une autre, à l’histoire ou à la généalogie.

Annuellement, un déjeuner-conférence de plus grande envergure est également offert aux membres et à toute la population.

Nous avons eu l’occasion de recevoir, entre autres, l’écrivaine Louise Lacoursière, qui nous présentait son nouveau roman. On retrouve beaucoup de lieux et de personnages historiques de notre région dans les romans de Louise Lacoursière.

Il y a quelques années, Aly Ndyage, alias Webster, nous relatait l’histoire de la présence des noirs au Québec et au Canada, depuis les débuts du 17e siècle.

Nous avons eu l’occasion de recevoir plusieurs conférenciers de marque avec des sujets fort intéressants. Entre autres, Denis Vaugeois, Jacques Lacoursière, Yves Duhaime, Anne-Marie Sicotte « Patriotisme en jupon) Suzanne Marchand, ethnologue « Partir pour la famille », Webster « L’esclavagisme au Québec et au Canada », Michèle Gélinas « Ma voisine dérange » et à quelques reprises, l’écrivaine Louise Lacoursière qui nous entretenait de ses romans.

Lors des mini-conférences, nous avons reçu Réjean Larocque, historien, qui nous a parlé de la conférence canadienne, de son origine, de 1840 à 1867, Francine Gélinas, la grande chasse aux sorcières, Mélanie Viau, de l’histoire de l’informatique, Michel Lafrenière, l’histoire de la généalogie.

Soyez attentifs, les prochaines conférences vous seront annoncées très bientôt.

Prochaine conférence historique

OÙ : Salle Adrienne-Choquette, 1550 118e Rue
COÛT : Contribution volontaire
INVITÉ : Réjean Larocque
SUJET : Champlain, véritable « père » de la Nouvelle-France

Cette présentation est inspirée de l’œuvre magistrale de l’américain David Hackett Fisher, Champlain’s Dream (2008). Publié en français en 2011 sous le titre « Le rêve de Champlain », cet imposant ouvrage de 1000 pages nous fait découvrir un personnage que l’on croyait pourtant si familier. Suivons Champlain dans la poursuite de son immense rêve de la place qu’aurait dû occuper la France en Amérique.

Société d’histoire
et de généalogie
de Shawinigan