Vous êtes ici :   Accueil » Dufresne, J.-Alexis (1869-1928)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie

J.-Alexis voit le jour, en mai 1869, à Deschambault (Portneuf). Il est le fils d’Émilie Arcand et d’Athanase Dufresne, qui pratique le métier de pilote sur le St-Laurent.

J.-Alexis fait des études classiques à Trois-Rivières, à Ste-Anne-de-la-Pocatière et à Québec. Après avoir terminé ses études de médecine à l’université Laval, de Québec, il commencera sa pratique en 1895 et épousera Antonia Normandin, aussi de Québec, qui lui donnera 4 enfants.

C’est dans sa paroisse natale qu’il choisit de commencer. Il y restera jusqu’en 1901 alors qu’il décide de venir s’établir à Shawinigan.

Ce nouveau Shawiniganais s’intéresse rapidement à son nouveau milieu. En effet, il se fait élire échevin dès 1902 et ce, jusqu’en 1906 (il est à noter que les conseils municipaux sont alors élus pour 1 an seulement; à partir de 1907, ils le seront pour 2 ans) tout en étant aussi membre du premier groupe des commissaires d’école de 1902 à 1905.

familledejalexisdufresne.jpg

J. Alexis Dufresne tâte aussi de la vie politique provinciale. Membre du parti conservateur, il se présente comme candidat en 1908, 1912 et 1924. Il ne sera jamais élu comme député.

En 1920, on le retrouve aux élections municipales, il y sera élu comme maire pour la première fois. Il gagnera aussi aux trois élections suivantes. Pendant ces 8 années consécutives, Shawinigan connaît un essor remarquable : engagement d’un gérant municipal en 1921, construction d’un marché public, mise en place d’un service de ramassage de vidanges, enlèvement de la neige dans les rues principales, aménagement du parc St-Maurice, programme du pavage de rues et de construction de trottoirs, améliorations au service d’aqueduc et d’égouts, etc. J.-Alexis Dufresne quittera la politique municipale à cause de la maladie.

jalexisdufresne1923.jpgDans sa vie privée, J.-Alexis Dufresne est aussi un amateur de sports. Il sera président du Shawinigan Bowling club, du club de baseball et du club de curling. Amateur de courses de chevaux, il est propriétaire d’un magnifique coursier et participe à plusieurs compétitions. Propriétaire d’un bateau à rames, La Sirène, il participera à au moins 1 compétition.

En plus d’être sportif, il est aussi artiste. Il fait partie d’un cercle d’amateurs qui présentent des pièces théâtrales et comme musicien, en tant que cornettiste, il fait partie de l’Alliance Musicale.

Son décès, survenu le 25 juillet 1928, à l’âge de 59 ans, cause un émoi général. On lui fait des funérailles civiques, à la demande d’un adversaire politique. Cet hommage posthume est alors partagé par toute la population. « Jamais homme ne fut aussi aimé que le Maire Alexis Dufresne » a écrit Arthur McNicol pour titrer son reportage des funérailles.

Source : F. Larochelle, Shawinigan depuis 75 ans.

Recherches : Céline Viau-Vallières


Date de création : 06/12/2015 @ 20:08
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...