Vous êtes ici :   Accueil » Brisson, Francis (1924-1998)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie

Directeur de l’Union musicale de Grand-Mère pendant 37 ans

L’ancien édifice Assembly Hall de Grand-Mère porte le nom de Maison de la culture Francis-Brisson suite à une recommandation de la Commission de Toponymie le 26 novembre 2003, une proposition du Conseil de ville en 2004 et une officialisation de la Commission de Toponymie du Québec, le 4 mai 2006.

Monsieur Francis Brisson est né dans la paroisse St-Paul de Grand-Mère le 29 février 1924. Il est le fils d’Arthur Brisson et Hilda Ainslie. Il s’est marié à l’église St-Marc de Shawinigan le 28 juillet 1952 avec Jacqueline Vincent (1928-1998), fille d’Arthur Vincent et Jeanne Désaulniers. Le couple aura 3 enfants : Alain (1953), France (1956) et Lynda (1959).

Monsieur Francis Brisson a été à l’emploi de la Consolitated Paper, division Laurentide de Grand-Mère à titre d’électricien.

francisbrisson.jpgLa grande passion de sa vie a été la musique. Il participera pendant près de 50 ans à la vie musicale locale. Il fut notamment directeur de l’Union musicale de Grand-Mère, fondée en 1935, de 1956 à 1993, donc pendant 37 ans et également chef de la Fanfare du 62è Régiment de Shawinigan de 1967 à 1981, donc 14 ans. En 1947, il est membre fondateur de la réputée orchestre de 15 musiciens « Les Rythmers » qui animera entre autres les soirées dansantes au Café des Chutes de l’Hôtel Shawinigan de la 5è Rue.

Lmaisonbrisson.jpg’édifice qui porte maintenant son nom a été construit par la papetière de Grand-Mère en 1912 selon les plans de l’architecte Jerry Spence pour accueillir son club athlétique et fut connu sous le nom d’Assembly Hall. Il fut acheté par la Ville de Grand-Mère en 1984. La nouvelle Ville de Shawinigan y effectue présentement d’importants travaux de rénovation au coût de 4 millions de dollars.

Monsieur Francis Brisson s’est mérité plusieurs reconnaissances au cours de sa vie. Donnons à titre d’exemples, le certificat du Mérite de la Légion Royale canadienne reçu en 1978, et la Fleur de lys de la Société Saint-Jean-Baptiste de Grand-Mère attribuée la même année. L’année suivante, il recevra le trophée Frank-Gauthier à titre de bénévole de l’année.

L'année 1998 a été très éprouvante pour la famille Brisson. En effet, monsieur Francis Brisson décède le 25 juin à Grand-Mère, à l'âge de 74 ans et 4 mois, et puis c'est au tour de son épouse Jacqueline Vincent de quitter ce bas-monde, le 26 septembre, à l'âge de 70 ans et 6 mois.

Omer Lemay, le 15 février 2012


Date de création : 06/12/2015 @ 09:57
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...