Vous êtes ici :   Accueil » Bilodeau, J. A. (1883-1961)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie
 ↑  

Commerçant à Shawinigan. - Maire de 1938 à 1946.

jabilodeau.jpg

Joseph Jean Bilodeau, fils de Jean Bilodeau et Adèle Turcotte, naît le 19 mars 1883 à Capelton près de lennoxville, dans les Cantons de l’est. Il est baptisé à la paroisse St-Antoine de Lennoxville le 20 mars 1883.

C’est en 1901 que Shawenegan voit arriver le pionnier Joseph Jean Bilodeau, communément interpellé J.A.Bilodeau. Son épouse Éva Richard lui donna 15 enfants dont l’Abbé Gérard, Professeur au Séminaire des Trois-Rivières et curé de Ste Flore de Grand-Mère; Fernand, commerçant et échevin de Shawinigan de 1951 à 1957; le Docteur Henri Bilodeau, cardiologue au Centre Hospitalier Régional de la Mauricie et Madeleine, infirmière.

J.A.Bilodeau logera d’abord à la Baie Shawinigan et travaillera à l’usine d’Aluminium alors appelée Pittsburgh Reduction Co. où il servira comme contremaître. Vers 1914, pour problème laryngo-pharyngé, il quittera cet emploi pour ouvrir un commerce épicerie-boucherie sur la rue commerciale au coin de Mercier. En 1924, s’alliant avec un Monsieur Alexis Girard, il se lancera dans le commerce du gros qui sera connu dès l’année suivante sous l’appellation : « Bilodeau & Fils, Épicier en Gros ».

En 1938, à une troisième tentative comme candidat à la mairie, J.A.Bilodeau remporte l’élection et devient maire de la Cité de Shawinigan Falls. Il faut être tenace pour se présenter trois fois en deux ans avant d’atteindre son objectif. Il conservera le fauteuil pendant huit années consécutives, période où la ville connaîtra un essor sans pareil. En 1946, J.A. Bilodeau tire sa révérence après avoir couronné son travail par la construction d’un nouvel hôtel de ville, édifice majestueux, bien planté, attirant de partout les remarques élogieuses et dont la tour centrale se veut l’expression de la fierté de nos pionniers et de tous les shawiniganais.

J.A.Bilodeau était un homme actif, vaillant, honnête et intègre, sociable mais pouvant faire appel occasionnellement à un timbre de voix en do dièse majeur. Il a été membre de plusieurs associations, Président de l’Association des marchands détaillants pendant dix ans. Il s’est fort impliqué dans son milieu. Il aimait le monde mais il adorait la nature et la pêche.

Le 14 mai 1961, Dieu lui tendit la perche. Il repose depuis au cimetière St-Joseph.

Henri Bilodeau, m.d.

Recherches: André-Jean Bordeleau.


Date de création : 06/12/2015 @ 09:36
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...