Vous êtes ici :   Accueil » Sigmen, Bruno (1920-2003)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie

Bruno SigmenNé à Almaville le 13 juillet 1920, du mariage de Charles Sigmen et d’Alexandrine Boisclair.

Il est le quatorzième enfant de la famille. Il fait ses études à Shawinigan-Sud et Shawinigan Falls. Plus tard, il obtient des diplômes de la faculté des Sciences Sociales de l’Université Laval et du département des Affaires municipales de la province de Québec en matière municipale en 1949. Il épouse Gabrielle Drolet en 1947, quatre enfants sont nés de cette union.

Il a grandement contribué à l’expansion de la municipalité en vertu du rôle qu’il a joué comme secrétaire-trésorier de la corporation municipale de la Paroisse d’Almaville de 1945à 1953 et de la municipalité scolaire d’Almaville-paroisse pendant plus de dix ans soit de 1943 à 1953. Il a été maire du village de Shawinigan-Sud de 1955 à 1957 et maire de la ville de Shawinigan-Sud de 1962 à 1965. Son administration a surtout été marquée par la mise en place de la Commission des loisirs et l’amélioration du réseau d’égouts.

Il a été marguillier de la paroisse Saint-Sauveur, directeur de la Caisse Populaire d’Almaville, commissaire de la Cour supérieure pour le district de Trois-Rivières, directeur de la Société Saint-Jean-Baptiste de Shawinigan-Sud et membre de beaucoup d’autres organisations paroissiales et locales.

À la compagnie Alcan, il fut d’abord analyste industriel et cadre à titre de responsable du département de production et finalement comme contrôleur industriel. Durant les années 1940 à 1980.

Il a été président de la Commission scolaire régionale de la Mauricie de 1970 à 1975

Dossier de l’eau potable.

Sous son premier mandat comme maire 1955-1957 que fut décidé le raccord du réseau d’aqueduc à celui de Shawinigan

En 1956, lors des chaleurs estivales, les réservoirs d’une capacité de 1,600,000 gallons se trouvaient à sec pour desservir une population dépassant les 10,000 habitants. Bruno Sigmen convoqua les échevins et les spécialistes. Il fut décidé de demander à la Ville de Shawinigan de raccorder d’urgence notre réseau d’aqueduc à leur réseau, ce qui fut accepté sur une base temporaire.  Plusieurs projets furent étudiés pour trouver une solution permanente à notre disette d’eau potable, mais il furent jugés trop dispendieux. La solution idéale était le raccord permanent à Shawinigan, qui ne voulait pas en entendre parler.  Finalement, après plusieurs démarches et sur une pression du gouvernement, Shawinigan a dû nous brancher en permanence à son réseau.

Dossier infrastructures.

C’est sous ce même premier mandat de Bruno Sigmenque fut confectionné un plan directeur d’urbanisme ainsi qu’un rôle d’évaluation scientifique. Pendant le deuxième mandat à la mairie 1962-1965 fut préparé, par les ingénieurs-conseils Héroux &Tremblay, un plan d’ensemble de tous les égouts sanitaires et pluviaux dans la section urbaine en prévision de l’asphaltage des rues. Un nouveau règlement de construction et de zonage fut voté par le conseil municipal et entériné par les électeurs-propriétaires le 21 mai 1963.Un règlement décrétant la formation d’une commission des loisirs devenait effectif le 1e janvier 1964.

Dossier hôpital régional.

Avant que soit construit le centre hospitalier,une décision importante devait être prise par le conseil de ville. Les autorités provinciales n’entendaient pas consentir à cette construction avant que soit réglé le problème des égouts. Les personnes compétentes évaluaient la dépense à trois millions de dollars pour les égouts,l’amélioration du réseau de distribution de l’eau, la protection contre les incendies, l’achat d’équipement nécessaire aux travaux d’entretien durant les quatre saisons… Le maire Bruno Sigmen a réussi à convaincre la population d’approuver le règlement au mois d’octobre 1963. Le 31 juillet 1964, le député du comté et procureur général de la province,l’Honorable René Hamel, annonçait l’engagement des architectes et ingénieurs pour la confection des plans en vue de la construction d’un hôpital général à Shawinigan-Sud.

Bibliothèque secteur Shawinigan-Sud.

Un bel exemple de recyclage de lieu public. D’abord l’école St-Albert construite en 1952. Ensuite l’école St-Patrick. Un peu plus tard, l’Hôtel de ville de Shawinigan-Sud, et le 28 mars 2003, à la suite de la fusion des municipalités, la nouvelle ville de Shawinigan nommait la bibliothèque du secteur Sud en l’honneur de M.Bruno Sigmen. Une belle façon de lui rendre hommage pour son dévouement, son œuvre, sa personnalité, sa culture et la qualité de son langage toujours impeccable, juste et bien articulé.

Sources:Une histoire entre nous. 1983

Les récits de Henri Lapointe, tome 1 1999

Recherches: André-Jean Bordeleau


Date de création : 07/12/2015 @ 19:58
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...