Vous êtes ici :   Accueil » Bellefeuille, Thérèse (1917-2003)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie

« Une vie à aider les autres »

mmebellefeuille.jpg    Thérèse Bellefeuille, est née à Shawinigan en 1917 de l’union de Marcel Bellefeuille et de Cécile Dupont-Hébert. Sa vie entière a été consacrée au bénévolat, au centre de la Mauricie.

    En 1966, elle fonda l’Âge d’Or de Shawinigan dont elle assuma la direction jusqu’en 1980. Deux ans plus tard, en 1968, elle créa les Arts féminins, le premier cercle de l’Aféas.  Puis elle fut membre du Cercle des Filles d’Isabelle. Elle s’occupa pendant plusieurs années du mouvement des Guides Catholiques. Elle forma une équipe féminine de bénévoles pour servir la Résidence Dr. Joseph-Garceau.

    Mais la mission de Thérèse Bellefeuille ne s’arrêta pas là. Beaucoup d’engagements bénévoles occuperont son temps. À 50 ans Mlle Bellefeuille, après de nombreuses années de maladie, décida de suivre un cours d’infirmière à Montréal. À l’époque, elle travailla dans les hôpitaux anglophones. La fin de semaine, elle s’occupa du service à domicile, peu importe l’heure, elle était disponible. Grâce aux compétences nouvellement acquises elle créa la division féminine de l’Ambulance St-Jean à Shawinigan en 1967, une première au Québec.  Le local était situé dans le sous-sol de sa résidence. Pour soigner les gens, elle et son groupe, devaient se déplacer soit en taxi ou en autobus. Tous les services étaient gratuits. Avec ce groupe elle assura les services d’urgence pendant 20 ans à l’Expo de Trois-Rivières et pendant 22 ans au Festival Western de St-Tite. Son groupe s’est d’ailleurs mérité plusieurs prix dont celui de  « La meilleure division du Québec ». Elle a donné dans le cadre de ce mouvement des cours de secourisme, pendant plusieurs années. Elle a aussi fait partie de la Société canadienne de la Croix-Rouge.

    En plus de se vouer à la santé des gens, elle travailla à améliorer le sort des personnes à faible revenu. De 1970 à 1980, elle donna des cours de couture pour les familles démunies afin de bien vêtir les enfants. Elle organisa des voyages en autobus pendant 25 ans. Pour aider les gens moins fortunés elle leur préparait un lunch.

    Son dernier emploi a été au sein de l’AQDR de Shawinigan (  Association québécoise des retraités). Elle a quitté ce travail mais en est restée membre.

    En dépit d’une santé précaire durant une bonne partie de sa jeunesse, cette femme dynamique, intelligente, a connu une vie des plus remplies, au service des autres. Elle aura été une « bénévole de carrière ». Elle décéda le 4 novembre 2003, à la résidence Dr. Joseph-Garceau, là où, il y a plusieurs années elle avait exercé son bénévolat en formant une équipe de bénévoles.

Source : Lyne Toutant, École secondaire des Chutes Shawinigan.

Révision : Roger Bellemare, Héritage Shawinigan.

Recherches : André-Jean Bordeleau.


Date de création : 06/12/2015 @ 09:10
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...