Vous êtes ici :   Accueil » Racine, Télesphore (1888-1955)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie

L'électricien

telesphore_clarina_racine.jpgTélesphore Racine (électricien) est le fils de Louis Racine et Zélima Dufresne de St-Gabriel de Brandon. Il est né le 10 février 1888. Il est âgé d’à peine 17 ans lorsqu’il se trouve un emploi à la Shawinigan Water and Power, la célèbre compagnie d’électricité, à l’origine de l’essor économique de notre ville. La population est alors d’environ 2 500 personnes.


Nous le retrouvons dans la jeune paroisse de Saint-Marc alors qu’il épouse Clarina Pelletier, fille de Joseph et Célina Gélinas, le 12 avril 1912. Le registre des mariages n’a été ouvert que récemment, soit le 16 octobre 1911. Cette date est également mémorable dans l’histoire, car le Titanic a coulé au large de Terre-Neuve en cette même journée. Il est décédé le 31 mai 1955.

Madame Clarina Racine a pratiqué le métier de sage-femme et aidé à l’accouchement de nombreuses mères de famille, principalement dans le quartier Saint-Marc. Elle vouait une grande ferveur à Notre-Dame-du-Cap et se chargeait de trouver des abonnés à leurs célèbres annales.

La famille comptera treize enfants. Sur la photo ci-après nous pouvons compter cinq garçons : Armand, Jacques, Maurice, Gérard et Jean-Louis et quatre filles : Yvette ,Cécile, Alice et Jeanne.

La famille a vécu principalement sur la rue Saint-Paul, entre les avenues Saint-Marc et Laurier.

Il serait trop long de retracer la contribution des enfants Racine. Mentionnons à titre d’exemple que Yvette et son mari Gilles Marineau éleveront leur famille dans la paroisse Saint-Charles-Garnier qu’ils habitent depuis 1954. Ils ont toujours été très impliqués au niveau paroissial. Pourquoi ne pas faire mention que notre corps policier a compté dans ses rangs le fils de Télesphore : Jacques (Ti-co), marié à Micheline De Lair, et décédé le 5 décembre 2004 et le petit-fils : Jean-Guy (enfant de Gérard).

EShawinigan_Water.jpgn compagnie de ses frères Albert, Ozias, Israël et Jean-Louis nous retrouvons Télesphore Racine à l’emploi de la Shawinigan Water and Power durant la période de 1905 à 1950. Ils sont affectés à la construction des lignes de transmission électrique. Si à leur arrivée à la Compagnie, les lignes étaient installée sur des poteaux de bois et supportaient une charge de 50,000 volts et sur une distance d’environ 150 kilomètres (exemple entre notre ville et Montréal), ils assistèrent au progrès technologique, avec bientôt 60,000 volts de tension, puis les 100,000 volts sur pylônes d’acier, et sur des distances de plus en plus longues. Ces données seront plus tard pulvérisées par les réalisations de la Manic 5 avec des tensions de 735,000 volts.

A la fin de sa carrière, Télesphore occupait un poste de gardien, à l’entrée des centrales hydroélectriques de Shawinigan.

les_racine.jpg

Sources : 

  • Correspondance avec Yvette Racine et Gilles Marineau
  • Journal Héritage Shawinigan, Vol.7 No 2, 15 juin 2002
  • Fabien LaRochelle, Shawinigan depuis 75 ans, pages 497-506
  • Paroisse Saint-Charles-Garnier, Un demi-siècle, page 155

Omer Lemay, 15 novembre 2008


Date de création : 07/12/2015 @ 19:39
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...