Vous êtes ici :   Accueil » Mills, Charles (1932-....)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie

Une carrière dans le monde municipal

charles_mills_1.jpgCharles Mills est né dans la paroisse-mère de Shawinigan, Saint-Pierre, au pied de la côte de la 7e Rue, le 12 mai 1932. Ses parents se nomment  Marie-Ange Lupien et John Mills, ce dernier étant un travailleur de la Belgo. Le foyer est typique de l’époque avec ses  10 enfants. Il  complète son primaire, tout près de chez lui, au C.I.C. et traverse ensuite la cour de l’école pour fréquenter l’école supérieure Immaculée-Conception ou É.S.I.C. de la 8e Rue. Après sa 12e Spéciale, il entre en classe de Première Universitaire (Sciences et Génies) sanctionnée par l’université Laval de Québec.

Il détient le rare honneur d’avoir commandé avec brio le corps de Cadets de son école deux ans de suite. Durant cette même période et aussi après, il a animé régulièrement le mouvement Scout de St-Pierre dans ses divers groupes. Aussi est-il membre du Comité protecteur de 1998 à 2008.

Les études universitaires de Charles Mills en génie civil se déroulent d’abord à l’université Laval, puis à McGill où il gradue en 1955. C’est en 1961 qu’il épouse Pauline Lavergne et le couple aura une fille prénommée Anne ( médecin spécialiste qui a fait la course des gazelles pour la coupe Aïcha, soit la traversée du désert Sahara en l’an 2000). Il occupe son premier emploi d’ingénieur à la compagnie Consolidated Paper de 1955 à 1957, et le second à l’usine Shawinigan Chemicals pour une durée de 5 ans.

Un événement imprévisible survient en 1962 pour le jeune ingénieur  de 30 ans lorsque la direction du Collège Universitaire Scientifique de Shawinigan, le C.U.S.S. sollicite son implication dans l’enseignement. Il accepte d’être professeur des mathématiques et titulaire des étudiants de la Première universitaire pendant 3 ans. Les étudiants n’ont que des éloges à son égard pour son enseignement et l’attention sympathique qu’il leur porte.

Reprenant son rôle d’ingénieur en 1965, une carrière de trente ans dans le monde municipal s’ouvre alors. D’ingénieur-gérant de 1965 à 1976, il occupe le poste de Directeur général de la Ville de Shawinigan-Sud de 1977 à 1995. Durant toute cette période, il veille à fournir les meilleurs services municipaux et à gérer fidèlement les budgets votés par le Conseil municipal. Il fait des stages en France en 1979 et en 1989 pour étudier leurs système municipal. Pour ces 30 ans, deux annécharles_mills_2.jpges d’exception, soit en 1976, où on le retrouve à la gérance de la Ville de Shawinigan, et 1977 alors qu’il dirige l’entreprise privée Béton Saint-Maurice Inc.

Charles Mills assume une bonne implication sociale en occupant la Présidence de divers organismes : par exemple, deux termes de Président au conseil d’administration du Centre hospitalier régional de la Mauricie ou CHRM, de 1982 à 1987 et de 1992 à 1995, ou encore celui du Séminaire Ste-Marie de Shawinigan de 1970 à 1974 et pour terminer, nous  retrouvons ce retraité à titre de PDG des Régates de Shawinigan-Sud de 1996 à 1999. Il faudrait énumérer encore plusieurs autres organismes sociaux pour lui rendre entièrement justice.

Frère Alfred Larivée, FIC
Février 2010


Date de création : 07/12/2015 @ 11:12
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...