Vous êtes ici :   Accueil » Lapointe, Henri (1911-2010)
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie
 ↑  

Henri LapointeLe 22 mai 2010 dernier, à la Résidence du Boisé Ensoleillé de la Mauricie de Shawinigan-Sud, est décédé Henri Lapointe à l’âge de 99 ans. Membre à vie de la Société d’histoire et de généalogie de Shawinigan, celle-ci veut rendre par la présente biographie un dernier hommage à cet homme exceptionnel.

Henri Lapointe, né le 16 mars 1911 à Milford, a été baptisé à Wilton, New Hampshire, États-Unis. Fils aîné d’Anna Paquin et d’Alfred Lapointe, il est arrivé à Almaville vers 1915. Il a épousé Noëlla Elliot à Saint-Paulin le 24 août 1935 et il est le père de quatre enfants : Claude, Claudette, Yvon, Diane. Il est aussi le grand-père de six petits-enfants, l’arrière-grand-père de neuf arrière-petits-enfants et l’arrière-arrière-grand-père d’une arrière-arrière-petite-fille.

Pendant près de cinquante ans, Henri Lapointe a travaillé à Shawinigan au moulin à papier de la Belgo. Il a œuvré entre autres comme contremaître sénior sur les machines à papier et comme assistant technique du surintendant avec la responsabilité de la formation des papetiers.

Après sa retraite de la Belgo, la compagnie Bato de New York confia à Henri Lapointe, à titre de consultant, la formation de ses papetiers sur des machines modernes à Rivière-du-Loup et en Virginie, États-Unis. À 72 ans, après un grand nombre de voyages entre ces deux endroits, il décida de prendre une seconde retraite. Comme passe-temps, il a écrit pour la Société d’histoire et de généalogie de Shawinigan-Sud… Société d’histoire et de généalogie de Shawinigan depuis mai 2005… des anecdotes sur la petite histoire de sa ville et des généalogies sur des familles pionnières. C’est dans ce cadre, à partir de près de 130 textes dactylographiés avec patience et agrémentés de photos d’époque, qu’il a publié en 1999, 2003 et 2006 trois ouvrages à caractère historique et généalogique : Les écrits de monsieur Henri Lapointe, volumes 1, 2 et 3.

Henri Lapointe a été échevin de la Ville de Shawinigan-Sud de 1949 à 1951. Il a aussi été commissaire d’écoles de la Commission scolaire de Shawinigan-Sud de 1946 à 1966, président de cette commission scolaire de 1947 à 1965 et président fondateur de la Commission scolaire régionale de la Mauricie de 1964 à 1966. De plus, il a été vice-président général de la Fédération des commissions scolaires du Québec pendant sept ans et représentant de la province de Québec à la Fédération des commissaires d’écoles de langue française du Canada pendant cinq ans. Pendant quatre ans, il a été président du comité provincial des conventions collectives des enseignants religieux et laïques pour la fédération des commissions scolaires. En 1976, il a été nommé par le gouvernement comme membre du conseil d’administration du Cegep de Shawinigan pour représenter les intérêts socio-économiques de la région.

En 1992, Henri Lapointe a reçu le Prix Lescarbot pour son engagement dans le milieu. Il a de plus été décoré de la médaille d’Or de la Fédération des commissions scolaires du Québec en 1960, de la médaille du Centenaire du Canada en 1967 et de la médaille du Citoyen d’honneur de la Ville de Shawinigan-Sud en 1987.

Henri Lapointe a donc toujours été reconnu pour sa compétence, son professionnalisme, son intégrité, son dévouement. Sa collaboration avec les organismes culturels, telle notre Société d’histoire et de généalogie dont il était membre depuis sa fondation, a toujours été entière et sa notoriété comme auteur et historien, toujours admise par ses concitoyennes et concitoyens.

Les membres de la Société d’histoire et de généalogie de Shawinigan saluent Henri Lapointe comme il se doit et lui souhaitent le plus beau des voyages dans la paix et la sérénité.


Jacques Bédard


Date de création : 07/12/2015 @ 10:54
Catégorie : Mémoires Revisitées - En hommage à ...