Vous êtes ici :  Accueil
 
 
 
Administration
 ↑  
Activités
Publications
 ↑  
Bibliothèques
 ↑  
Mémoires Revisitées
 ↑  
Généalogie
 ↑  
 
Bienvenue sur le site de la SHGS

La Société d'histoire et de généalogie de Shawinigan, vous souhaite la bienvenue sur son site internet.

Vous trouverez sur ce site des informations sur notre société, notre but en tant que Société à but non lucratif, nos activités et conférences à venir.

Vous y trouverez aussi nos divers articles à vendre ainsi que des informations sur des personnages qui ont marqué l'histoire de Shawinigan.

Bonne visite!

 
 
La dernière nouvelle
conférence CIL-Dupont - le 14/11/2017 @ 11:28

Conférence: le jeudi 30 novembre 2017 à 14 heures au coût de 5 $

Endroit: salle Théodoric-Lagacé, 1605, 117e Rue, Shawinigan

Invité: Michel Lafrenière

Michel_Lafreniere.JPGL’histoire de la CIL DuPont

de Shawinigan

Tous ceux et celles, qui ont séjourné à Shawinigan autour du milieu du siècle dernier, se rappelleront de cette grande usine toute propre qu’on appelait «La Cellophane».

Les fondateurs de l’empire de la chimie industrielle ont débuté dans la fabrication d’explosifs. En plus du secret et de la confidentialité, la sécurité et les précautions extrêmes dominaient les processus de manutention et de fabrication. Même si les produits élaborés à Shawinigan ne comportaient nécessairement pas ce haut niveau de dangerosité, la «religion» CIL DuPont s’appliquait là comme ailleurs.

Lire la suite Lire la suite

Conférence: le jeudi 30 novembre 2017 à 14 heures au coût de 5 $

Endroit: salle Théodoric-Lagacé, 1605, 117e Rue, Shawinigan

Invité: Michel Lafrenière

Michel_Lafreniere.JPGL’histoire de la CIL DuPont

de Shawinigan

Tous ceux et celles, qui ont séjourné à Shawinigan autour du milieu du siècle dernier, se rappelleront de cette grande usine toute propre qu’on appelait «La Cellophane».

Les fondateurs de l’empire de la chimie industrielle ont débuté dans la fabrication d’explosifs. En plus du secret et de la confidentialité, la sécurité et les précautions extrêmes dominaient les processus de manutention et de fabrication. Même si les produits élaborés à Shawinigan ne comportaient nécessairement pas ce haut niveau de dangerosité, la «religion» CIL DuPont s’appliquait là comme ailleurs.

Fermer Fermer